SLFP - Francis Ponge
Accueil > DOCUMENTS > MANUSCRITS > Francis Ponge et le grec ancien

Francis Ponge et le grec ancien

Réponse inédite de Francis Ponge à une enquête.

Benoît Auclerc

Illustration :
Initiation aux langues et aux civilisations latines et grecques. Le français par ses origines. Classe de cinquième.
de TOURANCHET Georges
1972.
96 pages.

Documents inédits préparés par Armande Ponge et François de Trentinian, présentés par Benoît Auclerc.

En 1971, un jeune professeur de Lettres du lycée Montesquieu de Bordeaux, J.-L. Le Gludic, s’alarme de la baisse des effectifs dans sa classe de grec, et décide de prendre contact avec des écrivains et intellectuels afin de réunir des témoignages pouvant constituer, selon les termes de sa lettre adressée le 2 avril 1971 à Francis Ponge, « une incitation précieuse et puissante ».

Dans la réponse circonstanciée qu’il accepte de faire à cette enquête, Ponge rappelle l’importance pour lui de la pensée grecque – au premier rang celle d’Epicure – et affirme « qu’en priver nos descendants », « ce serait les priver d’eux-mêmes ».

L’ensemble de documents que nous publions ici, grâce à Armande et François Ponge qui nous les ont confiés, rassemble les courriers adressés à Ponge par L.-L. le Gludic, ainsi que la réponse inédite de Ponge et la liste (impressionnante) des personnes ayant accepté de répondre à l’enquête, où figurent, entre autres, les noms de René Cassin, Eugène Ionesco, Jean-Marie G. Le Clézio, André Malraux ou encore de Paul Morand.


- les 4 documents :

  • Lettre à Francis Ponge de J.-L. Le Gludic
  • Réponse de Francis Ponge à l’enquête
  • Lettre à Francis Ponge de J.-L. Le Gludic suite à sa réponse au questionnaire
  • Document joint à la réponse : liste des personnalités ayant répondu à l’enquête.

Mis en ligne le 13 avril 2016, par Aurélie Veyron-Churlet