SLFP - Francis Ponge Francis Ponge
Accueil > La fabrique pongienne > LES GRANDS LECTEURS > Hommage à Denis Roche

Hommage à Denis Roche

(1937-2015)

Denis Roche (c), "11 juin 1985. Cologne, Allemagne. Autoportrait." Courtesy Galerie Le Réverbère, Lyon.

Poète pas très. "Francis Ponge n’a pas de disciples (à la différence de Breton) ni d’imitateurs (il n’est pas Char), mais il a un continuateur : Denis Roche". Jean-Marie Gleize, le mercedi 26 août 2015 (Colloque de Cerisy-la-salle "Francis Ponge : ateliers contemporains").

Sur Ponge et Roche :
- J.-M. Gleize, A noir, Paris, Seuil, 1992, p. 175-189.
- S. Baquey, « Francis Ponge, Denis Roche et le projet moderne en poésie », dans Ponge, résolument, Lyon, ENS éditions, 2004, p. 165-178.

Denis Roche sur le site de la Galerie Le Réverbère

Denis Roche, né en 1937, est mort mercredi 2 septembre 2015. Ecrivain, il a publié plusieurs livres dans la collection "Tel Quel" du Seuil, de Récits complets (1963) au Mécrit (1972), repris en 1995 dans La poésie est inadmissible. Œuvres poétiques complètes (Seuil, coll. "Fiction & Cie"). On retrouve dans Le Mécrit les "Tentations de Francis Ponge" publiées une première fois dans TXT (n° 3-4, printemps 1971).

Outre ces "œuvres poétiques", il a publié entre autres Louve basse (Seuil, coll. "Fiction & Cie" 1976), et Dépôts de savoir & de technique. Littérature (Seuil, 1980).
Editeur, il a notamment créé en 1974 la collection "Fiction & Cie", au Seuil. A partir de 1978, il commence à exposer et publier ses photographies (Notre antéfixe, Flammarion), qui font l’objet d’expositions dans de nombreux pays (Allemagne, Autriche, Egypte, Etats-Unis, Mexique, Pérou, Syrie, etc.).

De lui, Francis Ponge écrivait en 1974 :

Il sait parfaitement (car il est savant, érudit) tout ce qui a été tenté, depuis la nuit des temps, pour - parlons vite - iconoclastiquer la poésie.
Il sait parfaitement - pas folle la guêpe - que sa propre tentative n’est, de loin, pas la première.
Il a donc la connaissance nécessaire pour tenter quelque chose de différent, de vraiment original, de plus radical.
Et il y réussit."

(« Voici déjà quelques hâtifs croquis pour un portrait complet de Denis Roche », TXT, n° 6-7, hiver 1974, repris dans Nouveau nouveau Recueil, vol. III, OC II, p. 1276). »

B.A.

Voir également :
- « A Denis Roche », par Catherine Dérioz et Jacques Damez, sur le site de la Galerie Le Réverbère.
- « Pour Denis Roche », par Joëlle Gleize, sur le site de l’Association des Lecteurs de Claude Simon.

Mis en ligne le 5 septembre 2015, par Benoit Auclerc